7 avril 2020/ Émilie Massemin (Reporterre)

Le monde sortira un jour de la pandémie du Covid-19 et devra relver un système économique exsangue, voire le transformer en profondeur pour que les mêmes maux n’apparaissent plus. Afin de préparer dès maintenant la suite, les initiatives fleurissent : parlementaires, associatifs, syndicats…

Bruno Le Maire l’a prédit au Sénat lundi 6 avril : la France devrait connaître la pire récession de son histoire depuis la Seconde Guerre mondiale. Comment rebondir après une crise aussi grave ?

« Le jour d’après ne sera pas un retour au jour d’avant », a promis Emmanuel Macron lors de son intervention télévisée du 16 mars dernier. Pourtant, les premières décisions gouvernementales ne laissent rien présager de bon : détricotage du Code du travailrefus de restaurer l’impôt sur la fortunesoutien à l’industrie fossile et aéronautique…

À l’inverse, de nombreux Français réclament un changement de modèle. Selon un sondage publié par le quotidien Libération mardi 31 mars, 84 % des sondés appellent de leurs vœux la relocalisation en Europe d’un maximum des filières de production ; 69 % veulent 

08/04/2020

Après un mois de mai 2019 plus frais que la normale, la France connaît une suite ininterrompue de mois plus chauds que la normale*. Ainsi, mars 2020 est le 10e mois consécutif (depuis juin 2019) avec une température moyenne au-dessus des normales. C'est une première en France !

Ce diagnostic est élaboré à partir de l'indicateur thermique sur la France, calculé depuis 1900 à partir des longues séries de mesures sur 30 stations météorologiques représentatives sur le territoire. Une telle série de 10 mois « chauds » consécutifs à l'échelle du pays est inédite depuis le début des mesures en France. Néanmoins, en 2018 déjà, les températures étaient restées exceptionnellement douces pendant 9 mois consécutifs, d'avril à décembre. En 2017 ainsi qu'en 2003, la France avait également connu 7 mois consécutifs plus chauds que la normale.

Un nombre annuel de mois « chauds »** en constante augmentation depuis 1900

Urbanisation, exploitation intensive des ressources naturelles, changement climatique, disparition de la biodiversité : les scientifiques alertent sur les conséquences de notre modèle de société sur notre planète.

  France Bleu Creuse Dimanche 17 novembre 2019 à 6:37 - 

Après les fleurs.. les fruits et légumes ! Les premiers plants viennent d’être plantés, aux serres municipales de Guéret. Une petite production, pour alimenter la cuisine centrale de la ville, qui fournit les écoles, centres de loisirs et repas à domicile

La cuisine centrale de Guéret, bientôt fournie en salades, oignons ou  betteraves par les serres municipales ! Les premiers plants, viennent d’être plantés.  Sous une des serres, et sur un terrain proche, les trois salariés municipaux vont produire fruits et légumes pour les écoles, les centres de loisir, et le portage de repas à domicile.

Les prévisions de production de pétrole et de gaz en 2040 dans les principaux pays sont incompatibles avec les objectifs de limitation du réchauffement climatique de 2 °C.

Le Programme des Nations unies pour l’Environnement (Unep) estime que le réchauffement climatique devrait être plus proche de 3°C en 2030. LP/Julien Barbare

Par Le Parisien Le 20 novembre 2019 à 15h19

L'accord Climat signé à Paris en 2015 avec l'engagement des pays de tenter de limiter le réchauffement climatique à 2 °C en 2030 sera impossible à atteindre. Le Programme des Nations unies pour l'Environnement (Unep) estime que le réchauffement climatique devrait être plus proche de 3°C.

Se tenir informé

Pour être tenu au courant de nos événements et actualités.