Le prix multiplié par 12 en trois mois

 

Le gouvernement vient d'imposer que le prix du masque chirurgical ne devait pas dépasser 95 centimes: "En février dernier, il était à 7 centimes !" C'est le casse du siècle ... certains s'enrichissent sur la peur et la misère en utilisant à leur profit le manque de masques...

Pour le prix d'un masque en tissu lavable 10 fois à 5€ on devrait pouvoir avoir 50 masques chirurgicaux c'est à dire une protection réelle de près de 2 mois.

N'est-ce pas la bataille que devraient mener les élus ? Il faut imposer le retour au juste prix, tout le monde doit pouvoir avoir des masques d'une réelle protection à 90% en se protégeant les uns les autres.

Relancer une fabrication française de masques en France devrait être un impératif du gouvernement, Les moyens et les compétences existent ; un exemple, maintes fois cité dans les médias : cette ancienne usine de masques de protection de Plaintel en Côtes d'Armor qui produisait jusqu'à 20 millions d'unités par mois fermée il y a un an et demi par le groupe américain Honeywell puis transférée en Tunisie ; elle est devenue, en pleine crise sanitaire du Covid-19, le symbole local d'un désengagement de l'État et d'un gâchis industriel. Humain. Plusieurs projets de redémarrage existent, depuis des mois il manque le feu vert du gouvernement...

Mais sans attendre, il faut arrêter la spéculation financière sur les masques, revenir au juste prix de 0,07€ le masque chirurgical . A ce prix, il pourrait être distribué gratuitement à tous d'autant que le port du masque devient obligatoire dans la plupart des espaces publics et dans les transports.

Pour information sur le site article de Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour LCI

95 centimes le masque chirurgical : "En février dernier, c'était 7 centimes !", dénoncent des médecins

Le prix des masques chirurgicaux s'est envolé depuis la crise mondiale du coronavirusINFLATION - Bercy a décidé de fixer le prix maximum pour les masques chirurgicaux à 95 centimes l'unité. Un tarif certes plafonné mais bien plus élevé qu'avant l'épidémie. Un coût qui peut sembler rester modeste... mais qui, de fait, fait bondir des professionnels de santé qui déplorent des prix multipliés par 12 en seulement quelques mois

De 4,75 € en février la boîte de 50 masques à... 29,90 € ! dans les grandes surfaces en ce moment

Le Dr. Stéphane Perez, chirurgien-dentiste dans le 16e arrondissement à Paris, ne décolère pas et montre un catalogue reçu au mois de février dernier, quelques semaines avant la crise sanitaire du coronavirus. Les 50 masques sont affichés au prix de 5,70 euros, avec une promotion à partir de trois boites ce qui revient à 4,75 euros. 

Se tenir informé

Pour être tenu au courant de nos événements et actualités.