08/04/2020

Aucune description de photo disponible.Après un mois de mai 2019 plus frais que la normale, la France connaît une suite ininterrompue de mois plus chauds que la normale*. Ainsi, mars 2020 est le 10e mois consécutif (depuis juin 2019) avec une température moyenne au-dessus des normales. C'est une première en France !

Ce diagnostic est élaboré à partir de l'indicateur thermique sur la France, calculé depuis 1900 à partir des longues séries de mesures sur 30 stations météorologiques représentatives sur le territoire. Une telle série de 10 mois « chauds » consécutifs à l'échelle du pays est inédite depuis le début des mesures en France. Néanmoins, en 2018 déjà, les températures étaient restées exceptionnellement douces pendant 9 mois consécutifs, d'avril à décembre. En 2017 ainsi qu'en 2003, la France avait également connu 7 mois consécutifs plus chauds que la normale.

Un nombre annuel de mois « chauds »** en constante augmentation depuis 1900

Depuis le début des mesures, le réchauffement climatique est mesuré par la hausse continue des températures, qui s'est accélérée depuis le début du XXIe siècle. Il se caractérise également par l'augmentation significative des occurrences de mois « chauds » année après année. Du début du XXe siècle jusqu'à la fin des années 1970, le nombre de mois « chauds » chaque année était généralement compris entre 2 et 5 (moyenne de 2,7 mois). Puis, à partir des années 1980, le nombre de mois « chauds » est souvent supérieur à 5 par an atteignant 10 par an en 2018 puis 2019 (moyenne de 5,7 mois).

Actualité par Météo-France