Remarques sur la préparation de la concertation préalable au projet

« d’unité de valorisation énergétique (UVE) et de réseau de chaleur de Limoges (87) »

L'incinérateur de Limoges arrivant en fin de vie, l'entente constituée de la Communauté Urbaine de Limoges, le Syded 87 et Evoilis 23 a lancé le processus de concertation préalable qui mènera dans un second temps à l'enquête publique obligatoire pour certaines installations classées pour la protection de l'environnement.

L'entente a saisi la Commission Nationale du Débat Public qui a décidé d'accompagner cette consultation en nommant deux garantes dont la lettre de mission est consultable sur le site de la CNDP.

Nous avons pu rencontrer avec Limousin Nature Environnement les garantes le 17/05/2022, pour leur faire part de nos remarques quant à la préparation de cette concertation préalable. En résumé :

- l'intitulé de la concertation laisse croire que nous en sommes déjà à l'étape de l'enquête publique, les solutions de gestion des déchets ayant déjà été choisies (UVE), nous plaidons pour que la concertation porte sur "la gestion des déchets sur les trente prochaines années" en partant de la prévention jusqu'à l'élimination des déchets.

- le réseau de chaleur n'a aucun intérêt à faire part du débat, car si l'on peut récupérer de l'énergie fatale d'une installation de gestion de déchets, cela tombe sous le sens, il faut en tirer profit. Par contre, il serait complètement déraisonnable que l'on dimensionne une installation de gestion de déchets pour produire de l'énergie. À moins qu'il faille discuter de l'absurde, le réseau de chaleur est hors sujet dans le débat des déchets.

- le territoire couvert pour la concertation doit être clairement défini et ne peut se résumer à trois communes impactées par l'incinérateur (Limoges, Le Palais-sur-Vienne et Rilhac-Rancon), tous les usagers de la CU de Limoges du Sysded 87 et d'Evolis 23 sont concernés.

- pour une information pertinente du public lors de la concertation, nous demandons que toutes les études réalisées concernant les déchets soient mises à disposition du public dans leur entièreté...

Compte rendu de la Commission de suivi de site de Primagaz - St Priest Taurion

en date du 25 mars 2022   

 

Ce compte rendu est réalisé par les représentants de Barrage Nature Environnement,  il retrace pour l'essentiel leurs préoccupations et les questions posées lors de cette CSS du 25 mars 2022.

Nous avons regretté qu'il se soit écoulé plus de 3 ans depuis la dernière CSS, alors que la loi prévoit une réunion annuelle. À plusieurs reprises nous avons saisi la Préfecture et la DREAL pour signaler les retards dans l'application des décisions adoptées et non mises en route.  

Rappel :

Ce compte rendu est réalisé par les représentants de Barrage Nature Environnement et de Limousin Nature Environnement, il retrace pour l'essentiel leurs préoccupations, et les questions posées lors de cette dernière CSS du 2 Mars 2022.

Siégeant à la commission de suivi de site de l’incinérateur, cela fait plusieurs années que nous nous étonnons du faible taux de plainte ou de désagréments signalés par les riverains qui transparaissent dans les rapports successifs. Nous avons donc directement interrogé les intéressés. En voici les résultats que nous avons pu porter à la connaissance de la commission de suivi de site qui s'est tenue le 02 mars 2022. Proche de l'incinérateur mais aussi de l'A20, la qualité de vie des riverains est particulièrement atteinte.

Réflexions des participants au dernier atelier de concertation le 3 février 2021 à Savigny Levescault (10km avant Poitiers), auquel Barrage Nature Environnement à participé .

Mme la garante du débat public, suite au plus de 1000 questionnements ou avis sur le site de la DREAL concernant le projet d'autouroue concédée au privé entre Limoges et Poitiers a demandé à Mme Aurore Fabre-Landry de faire une introduction reprenant nombre de questionnements sur le thème ''La mobilié dans le contexte de la neutralité carbone'', neutralité carbone en 2050 qui est un objectif de la France signé dans le cadre de la COP21 pour limiter la hausse de température de la planète à 2°C, voire 1,5°C .

Se tenir informé

Pour être tenu au courant de nos événements et actualités.